LILYAN KESTELOOT, UNE GRANDE PIONNIÈRE DES ÉTUDES AFRICAINES

LILYAN KESTELOOT, UNE GRANDE PIONNIÈRE DES ÉTUDES AFRICAINES

« AU CARREFOUR DES LITTÉRATURES AFRIQUE-EUROPE. HOMMAGE À LILYAN KESTELOOT » . S/S DIRECTION D’ABDOULAYE KEÏTA
ÉD. IFAN KARTHALA, PARIS
NOTE DE TIRTHANKAR CHANDA

Lilyan Kesteloot a révélé au monde les richesses insoupçonnées des lettres africaines. Ses collègues chercheurs et enseignants, tout comme ses étudiants devenus eux-mêmes de grands professeurs reviennent sur l’aventure intellectuelle de cette universitaire pas comme les autres. Sa thèse pionnière sur la négritude et ses travaux sur les littératures orales africaines au sein de l’Institut Fondamental de l’Afrique noire de Dakar ont fait d’elle l’une des plus éminentes spécialistes du monde littéraire subsaharien.

Lilyan Kesteloot fut la première à s’intéresser au corpus de littérature francophone africaine de manière systématique. Elle en a fait un objet d’étude et a contribué à la reconnaissance populaire et institutionnelle de ses auteurs. C’est à ce travail infatigable de révélation de l’Afrique des mots et des lettres que Kesteloot poursuit depuis plus de soixante ans, que rendent hommage les auteurs réunis dans l’ouvrage que viennent de publier les éditions Karthala sous le titre Au carrefour des littératures Afrique-Europe : Hommage à Lilyan Kesteloot.

Rassemblés par Abdoulaye Keïta, ancien étudiant et collègue de Lilyan Kesteloot à l’Institut fondamental de l’Afrique noire (IFAN), la vingtaine d’articles qui composent ce volume reviennent sur les sujets qui ont mobilisé l’attention de l’universitaire tout au long de ses soixante longues années de recherches et de travaux. Ces études relèvent autant du champ littéraire contemporain que du champ traditionnel, deux domaines entre lesquels Lilyan Kesteloot n’a eu cesse de voguer, jetant des passerelles entre tradition et modernité.

Et Kesteloot « créa » la littérature africaine

« Mon intérêt pour la littérature africaine est née de mon enfance coloniale dans le Congo belge », aime rappeler Lilyan Kesteloot. Mais c’est sa découverte en France dans les années 1950 du Cahier d’un retour au pays natal du Martiniquais Aimé Césaire qui a été le véritable point de départ de son engouement pour les lettres africaines.
« Un électrochoc », d’où naîtra quelques années plus tard sa célèbre thèse sur Les Ecrivains noirs de langue française : naissance d’une littérature . Cette thèse, soutenue en 1961, à l’Université libre de Bruxelles, fit date, révélant au monde la galaxie naissante des lettres modernes africaines. Spécialiste du mouvement de la négritude, Kesteloot a connu de près ses principaux épigones, dont Senghor et Césaire. Ses travaux sur ces deux monstres sacrés des lettres africaines font aujourd’hui autorité.
Le rôle de pionnière, Lilyan Kesteloot a continué à le jouer en publiant en 1962 Neuf poètes camerounais, un recueil réunissant pour la première fois les grands noms de la poésie camerounaise balbutiante. Mais la grande spécificité du professeur Kesteloot est d’avoir su relier les textes modernes des écrivains africains au fonds littéraire de leurs cultures d’origine.
Tout son travail consiste à rappeler que la littérature occidentale n’est pas le seul modèle des auteurs africains modernes. Senghor ne disait-il pas que ses véritables modèles sont à chercher du côté des poètes et des poétesses qui enchantaient son « royaume d’enfance » ? Aussi, pour mieux éclairer les thèmes et l’esthétique de la littérature africaine moderne, Kesteloot s’est très tôt intéressée à l’oralité africaine, à son contenu, mais aussi aux conditions de sa production.

« Ils sont au cinéma »

C’est Senghor, devenu en 1960 président du Sénégal, qui chargea l’universitaire de ’ouverture dans le cadre de l’IFAN d’un département spécial chargé d’assurer la collecte des traditions orales de l’ouest africain. Une mission que Kesteloot a menée avec une dévotion exceptionnelle, investissant le champ des contes, fables et légendes, mais aussi épopées et mythes.
On connaît les écrits théoriques de l’universitaire sur ces différents genres, notamment sur les épopées africaines (Les Epopées d’Afrique noire, Karthala-Unesco, 1997, avec Bassirou Dieng), on connaît ses traductions des épopées et des mythes, notamment ses réécritures des récits initiatiques peuls en collaboration avec Amadou Hampâté Bâ (Kaïdara, Classiques africains, 1968).
Mais on connaît moins bien son travail de récolte et d’enregistrements de textes oraux dans le cadre de l’IFAN où elle a créé une sonothèque regroupant plus de 2000 enregistrements. Ces enregistrements font entendre les griots à l’œuvre qui sont de véritables phénomènes de civilisation. « Il faut avoir observé, a-t-elle écrit, les gens captivés par un griot bien en forme : ils réagissent à la moindre de ses saillies, ils retiennent leur souffle dans les instants de suspens, ils éclatent de rire à ses bons mots, ils approuvent et répondent à ses questions, bref, ils sont au cinéma. »
Dans le domaine de l’oralité aussi, Lilyan Kesteloot a fait œuvre pionnière en la soumettant pour la première fois à la perspective comparatiste, comme le rappellent un certain nombre de contributions au livre d’hommages à l’immense universitaire que nous présentons ici. Ses intuitions relatives à la pertinence des comparaisons notamment entre chansons de geste (Europe) et épopées de l’Afrique de l’Ouest ont permis d’ouvrir des voies de recherche particulièrement fécondes, rapprochant le Moyen Age européen de l’oralité africaine.

Nous, les amoureux des Senghor, des Césaire et de leur postérité féconde, avons tous une dette à l’égard de Lilyan Kesteloot. Dette que les chercheurs qui se spécialisent aujourd’hui dans le champ littéraire africain défriché par cette universitaire exceptionnelle ne peuvent renier.

Portfolio

Dans la même rubrique

27 août 2022

LES MODES D’APPROCHE D’UNE ŒUVRE MUSICALE

LES MODES D’APPROCHE D’UNE ŒUVRE MUSICALE Du Dr Ambroise Kua-Nzambi Toko, Compositeur & Musicologue (1)
Avant l’art moderne, l’œuvre semble l’expression d’une expérience antérieure..., L’œuvre dit ce qui a été conçu ou vu si bien que de (...)

25 août 2020

LES SYSTÈMES DE NUMÉRATION PARLÉE EN AFRIQUE DE...

LES SYSTÈMES DE NUMÉRATION PARLÉE EN AFRIQUE DE L’OUEST DU PROF. ABDOULAYE ELIMANE KANE, PHILOSOPHE ÉDITIONS L’HARMATTAN (COLLECTION ORALITÉS) & PRESSES UNIVERSITAIRES DE DAKAR, 2017
NOTE DE LECTURE DE LILYAN KESTELOOT : RETOUR SUR UN (...)

19 juillet 2020

MYTHOLOGIE DU MÉTISSAGE DE ROGER TOUMSON

MYTHOLOGIE DU MÉTISSAGE DE ROGER TOUMSON, PROF ET THÉORICIEN DES LITTÉRATURES FRANÇAISE ET FRANCOPHONE
NOTE DE LILYAN KESTELOOT PARIS, ÉD. PRESSE UNIVERSITAIRE DE FRANCE. Il n’est pas aisé, pour qui n’a pas une solide culture philosophique, (...)

13 mai 2020

L’ENCYCLOPÉDIE DES LITTÉRATURES EN LANGUES...

L’ENCYCLOPÉDIE DES LITTÉRATURES EN LANGUES AFRICAINES - ELLAF, PAR MARIE-ROSE ABOMO-MAURIN ENSEIGNANTE DE LITTÉRATURE & CIVILISATION D’AFRIQUE
LE PROJET ELLAF
Un projet et une démarche scientifiques
L’Encyclopédie des Littératures en (...)

31 janvier 2020

AMÉDÉE PIERRE ET SA MUSIQUE : RETOUR SUR L’UN...

L’homme nait, baigne et grandit dans un contexte ou un environnement (culturel, économique, familial, historique, idéologique, politique, social…). Aussi, ce contexte, cet environnement, impacte-t-il sa vie. Pour mieux connaître et comprendre (...)

29 novembre 2019

TOPONYMIE ET ONOMASTIQUE EN ZONE FANG-BOULOU...

TOPONYMIE ET ONOMASTIQUE EN ZONE FANG-BOULOU BETI DU SUD-CAMEROUN, PAR MARIE-ROSE ABOMO-MAURIN ENSEIGNANTE DE LITTÉRATURE & CIVILISATION D’AFRIQUE
Dans le cadre de ce colloque, Toponymie et Pluridisciplinarité, la présente étude se (...)

25 octobre 2019

LES PREMIERS OUTILS DU MONDE (EN AFRIQUE) PAR...

LES PREMIERS OUTILS DU MONDE (EN AFRIQUE) PAR AUGUSTIN HOLL, ARCHÉOLOGUE
(DOSSIER TÉLÉCHARGEABLE CI-DESSOUS)
L’histoire initiale de cet immense continent naît avec l’apparition des premiers hominidés, qui pourraient être Toumaï, dans le (...)

27 août 2019

LA KORA UN INSTRUMENT DE MUSIQUE À CORDES...

LA KORA UN INSTRUMENT DE MUSIQUE À CORDES AFRICAIN Par le Prof. Paul Dagri(1) : Entretien avec Koffi Amenan Nadège(2)
1. Qu’est-ce qu’une kora ?
Une kora est une harpe-luth à 21 cordes : c’est-à-dire un instrument qui présente à la fois les (...)

19 juillet 2019

HISTORIOGRAPHIE DES ÉCRITURES AFRICAINES SUITE...

HISTORIOGRAPHIE DES ÉCRITURES AFRICAINES SUITE AU COLLOQUE DU PROF. S. BATTESTINI : DE L’ÉCRIT À L’ORAL AFRICAIN. LE PHÉNOMÈNE GRAPHIQUE AFRICAIN PAR PAPE BAKARY CISSOKO, PHILOSOPHE
Comme l’histoire (Hegel), l’esthétique africaine, le (...)

27 février 2019

LA FONCTION MUETTE DU LANGAGE. ESSAI DE...

LA FONCTION MUETTE DU LANGAGE. ESSAI DE LINGUISTIQUE GÉNÉRALE CONTEMPORAINE DU PROF. JACQUES COURSIL, LINGUISTE, SÉMIOTICIEN, PHILOSOPHE DES MATHÉMATIQUES ÉDITIONS IBIS ROUGE, 2000 Les trois analyses qui composent cet essai constituent une (...)

13 septembre 2015

FONDATION FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY POUR LA...

FONDATION FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY POUR LA RECHERCHE DE LA PAIX : APPEL A CONTRIBUTION PROPOSITION DES CONTRIBUTIONS JUSQU’AU 31 JUILLET 2016. LA FONDATION FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY POUR LA RECHERCHE DE LA PAIX EN PARTENARIAT AVEC L’INSTITUT (...)

1er juin 2015

APPEL À CONTRIBUTION POUR UN OUVRAGE COLLECTIF SUR MONGO BETI

APPEL À CONTRIBUTION POUR UN OUVRAGE COLLECTIF SUR MONGO BETI
DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES CONTRIBUTIONS LE 20 AOÛT 2015
Poursuivant ses investigations sur l’œuvre de Mongo Beti, le groupe de recherche ‘‘Littérature et Société’’ de (...)

4 février 2015

L’EXPANSION BANTOUE : VIEILLES QUESTIONS, NOUVELLES DONNÉES

L’EXPANSION BANTOUE : VIEILLES QUESTIONS, NOUVELLES DONNÉES
LA GÉNÉTIQUE HUMAINE ET L’ÉTUDE DES PALÉO-ENVIRONNEMENTS OFFRENT DE NOUVELLES PISTES AUX CHERCHEURS POUR RÉCONSTITUER LES MIGRATIONS HUMAINES.
Les recherches sur la « question (...)

21 novembre 2014

Le Preux et le sage, note de lecture par Lylian Kesteloot

Le Preux et le sage, note de lecture par Lylian Kesteloot
« Le Preux et le Sage » transcription et traduction du philosophe Mamoussé Diagne.

Une épopée africaine est, d’abord et toujours, une épopée de nos origines. Le travail magistral du (...)

4 novembre 2013

L’art de bien agir, par Rolf Dobelli

L’art de bien agir, par Rolf Dobelli 52 voies sans issue qu’il vaut mieux laisser aux autres... Auteur(s) : Rolf Dobelli Editeur(s) : Eyrolles Nombre de pages : 250 pages Date de parution : 10/10/2013 EAN13 : 978221255662 Résumé (...)

31 août 2013

Article de notre Membre Clémentine M. Faïk-Nzuji

Réflexion sur l’élaboration et la transmission du savoir en sciences sociales africaines 
 

Clémentine M. Faik-Nzuji 
Université catholique of Louvain
• L’option de cette réflexion


Le thème de ce numéro spécial de Mots Pluriels (...)

30 août 2013

Articles de notre Membre historien Simao SOUINDOULA

— Articles de notre membre historien Simao SOUINDOULA (ci-dessous)
1) L’Argentine Mélano-Africaine, par Simão Souindoula
2) La reine Zinga, un modèle d’intelligence politique
3) Simao Souindoula relève le combat commun de Kibangu et Kimpa (...)