Viviana Pâques : Gnawa entre ethnographie, ethnologie & anthropologie

Viviana Pâques (1920 - 2007) : Gnawa entre ethnographie, ethnologie & anthropologie

— Gnawa, au-delà de la musique

Résumé :

Depuis la création du festival « Musiques du monde » d’Essaouira au Maroc, les images sur les musiciens gnawi abondent sur les écrans de télévision et sur Internet. Toutefois, la dimension spectaculaire l’emporte toujours sur la dimension spirituelle. Au point d’oublier que le rituel de la derdeba poursuit avant tout un but d’ordre thérapeutique.
Aujourd’hui, la musique gnawi, qui se métisse merveilleusement avec la musique de jazz, séduit le monde entier, mais on oublie que, de tout temps, elle a soigné. Elle a soigné les âmes. Et elle les soigne encore mais, pour y parvenir, il ne suffit pas de réunir un maâlem et quelques joueurs de qarqabou : il faut respecter un rituel strict. Parce que les instruments, la musique, les chants, les pas de danse, les tissus de couleur, les parfums, tout, tout a un sens. Et pour découvrir ce sens, il ne suffit pas de poser des questions, comme le ferait un journaliste.
Jacques Willemont, cinéaste, a filmé depuis 1969, un ensemble de rituels collectifs et domestiques dont il est parfois difficile de trouver l’équivalent aujourd’hui, certains ayant même totalement disparu.
Il a également saisi le dialogue exceptionnel entre l’anthropologue Viviana Paques et Al Ayachi, son principal informateur. Celui-ci avait coutume de dire : « Cette dame travaille avec moi depuis plus de 20 ans. Elle et moi, on parle des Gnawa, et elle a trouvé ce qu’elle recherchait ». Cette « dame » a en effet trouvé ce qu’elle cherchait et elle l’a confié à la caméra. Ce film constitue une contribution remarquable à la connaissance de la tradition gnawi et d’une musique aujourd’hui diffusée dans le monde entier. Une contribution rare également, parce qu’elle dévoile ce qui existe au-delà de cette musique.

— Le goumbri et ses six femmes

Résumé :

Deux jours dans une confrérie de Gnawa à Marrakech, pendant les fêtes de Chabaâne.
Le film présente l’ensemble du rituel de la derdeba.

— Les 7 couleurs de l’Univers

Résumé :

Ce film rend compte du singulier dialogue qui s’est établi entre Viviana Paques et Al Ayachi, l’un des plus grands initiés gnawi. La confiance qui s’installe lors de ce dialogue a permis une collaboration exceptionnelle entre l’anthropologue et son informateur.
Les images du film proviennent de documents réalisés entre 1969 et 2004 par Jacques Willemont.
Les 7 couleurs de l’Univers pose la question essentielle de l’initiation. Qui sait ? Quel savoir est transmis ?

— Moussem

Résumé :

Deux moussem jumeaux sont organisés chaque année par les chorfas (les descendants du prophète) de Tamesloht dans la plaine et de Moulay Brahim dans la montagne où une chamelle est sacrifiée.
Ces cérémonies constituent des forêts de symboles que l’anthropologue Viviana Paques met en lumière.

— Derdeba (Présentation)

Il n’existe plus de copie du film. Aussi son auteur milite-t-il pour qu’un télécinéma soit effectué à partir du négatif.

— Les fils de Bilal

Résumé :

On parle souvent de musique entre tradition et modernité… Les Gnawa du Maroc, confrérie populaire pratiquant des rites de possession, représentants des traditions africaines en terres d’Islam entrent aujourd’hui dans le vaste courant de la world music…
Juin 2002, une équipe de vidéastes part sur les traces des Gnawa.
Première étape :
Essaouira, ville symbole du métissage, connue pour son festival qui accueille chaque année des musiciens du monde entier. Sur la grande scène, des musiciens Gnawa jouent avec des pointures du jazz. Au même moment, dans un atelier perdu dans la médina, un maître Gnawa prépare une tournée en France avec des DJ’s…
Seconde étape :
Tamesloht, au pied de l’Atlas, est le théâtre annuel d’un pèlerinage sacré durant lequel sont organisées les lila, rituels thérapeutiques durant lesquels les malades sont soignés par la musique… Des couleurs des rituels aux sacrifices sanglants, nous plongerons alors dans des formes plus profondes d’un culte où la musique est érigée en véritable thérapie.
Ce film documentaire, bercé par deux événements musicaux qui pourraient passer pour opposés nous conduit à une réflexion sur les frontières mouvantes des métissages culturels contemporains.

Voir en ligne : Viviana Pâques : Ressources multimédias

Soutenir par un don