LÉON GONTRAN DAMAS SUR LA RÉPRESSION COLONIALE EN CÔTE D’IVOIRE EN 1950 ET SON POÈME « GRAND COMME UN BESOIN DE CHANGER D’AIR »

LÉON GONTRAN DAMAS SUR LA RÉPRESSION COLONIALE EN CÔTE D’IVOIRE EN 1950 ET SON POÈME « GRAND COMME UN BESOIN DE CHANGER D’AIR »

LECTURE CONTEXTUELLE SUR LE RAPPORT LÉON GONTRAN DAMAS SUR LA RÉPRESSION COLONIALE EN CÔTE D’IVOIRE APRÈS LA FUSILLADE DE DIMBOKRO EN 1950. ET VOUS CONVIONS ÉGALEMENT À LA LECTURE DE SON POÈME « GRAND COMME UN BESOIN DE CHANGER D’AIR »

LÉON GONTRAN DAMAS (1912-1978) DÉPUTÉ DE GUYANE DE 1948 À 1951 FUT RAPPORTEUR DU « RAPPORT DAMAS » SUR LA RÉPRESSION COLONIALE EN CÔTE D’IVOIRE APRÈS LA FUSILLADE DE DIMBOKRO (30 JANVIER 1950). DAMAS FORMAIT LE TRIO DES FONDATEURS DU MOUVEMENT DE LA NÉGRITUDE. IL FINIT SES JOURS COMME PROFESSEUR D’UNIVERSITÉ AUX ÉTATS UNIS.

Soutenir par un don