L’IMPACT DU FRANC CFA SUR LES ECONOMIES DE L’UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) ET SUR LES PAYS ENVIRONNANTS

COLLOQUE : L’IMPACT DU FRANC CFA SUR LES ECONOMIES DE L’UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) ET SUR LES PAYS ENVIRONNANTS ORGANISÉ PAR LES ASSOCIATIONS GRAD-GUINEE ET APAVDE AFRICA

A L’Assemblée Nationale – 15 janvier 2015, 126 rue de l’Université 75007 Paris

CI-JOINT LES CONCLUSIONS DU COLLOQUE DE GRAD-GUINEE ET APAVDE AFRICA}
}
Un colloque sur « L’impact du Franc CFA sur les économies de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et sur les pays environnants » s’est tenu, le 15 janvier 2015, dans les locaux de l’Assemblée Nationale à Paris, sous le haut patronage de Madame Fanélie Carrey-Conte, députée du 20eme arrondissement de Paris et présidente du groupe d’amitié parlementaire franco-guinéenne, et à l’initiative des deux associations GRAD-GUINEE et APAVDE et de leurs présidents respectifs, Monsieur Almamy Kaloko et Monsieur Mohamed Abdou Mazid Soumah.
Quatre intervenants ont apporté leurs contributions au thème de ce colloque, avant de laisser la parole aux participants pour les débats, modérés par Madame Amina M’Bow, journaliste. Il s’agit de Messieurs Haroun Gandhi Barry, économiste, Louis Magloire Keumayou, journaliste, Ibrahima Sory Makanera, juriste, et Gilles Morisson, consultant international.

PRINCIPALES CONCLUSIONS

1/ Les pays de l’UEMOA tirent-ils avantage de l’Union Monétaire ?
2 / Les pays de l’UEMOA conservent-ils leur souveraineté monétaire
3 / Les pays de l’UEMOA doivent-ils remettre en cause les accords monétaires avec la France ?
4 / Quelle zone monétaire la Guinée devrait-elle intégrer ?

[Suite ci-dessous]

Soutenir par un don